28/02/2010

Et le César de la meilleure comédienne est attribué à Isabelle Adjani

CESAR_logo_cmjn

Hier soir, la zapette à la main je tombe sur les César. J'ai souvent regardé cette émission étant jeune, j'allais plus au cinéma à l'époque. Cette année, je n'ai vu que peu de films en lice. Chaque fois que je regarde les César, un film se détache sans surprise et presque de façon énervante. Il n'y a jamais de coude à coude dans le nombre de récompenses obtenues. Là donc, si vous n'avez pas écouté la radio ou vu la TV dans les dernières 24 heures, je vais vous apprendre qu'il s'agit de "un prophète" de Jacques Audiard ...A chaque prix on voit les autres nommés espérer, espérer puis... petit à petit ...on lit dans leurs yeux "t'façons ça va être "un prophète" alors..." Donc oui, une cérémonie un peu énervante. Je n'ai pas vu le film c'est peut être pour ça mais bon , moi ça m'agace. Ce qui est énervant aussi c'est le discours surjoué des actrices qui arrivent en pleurs qui remercient "toute l'équipe" et qui en font des tonnes et des tonnes dans un ridicule abasourdissant. Hier c'était "madame Isabelle Adjani". Je n'imagine pas la tête qu'elle aurait fait si elle n'avait pas reçu le prix. Donc elle entend son nom, un ralentis la montre émotionnée, prenant son menton entre ses mains comme elle sait si bien le faire, se lever de son siège et s'avancer avec toute la grâce de l'immense actrice qu'elle est. Puis elle arrive au pupitre, embrasse Gérard Depardieu et là, le ralentis s'arrête (et heureusement sinon on y serait encore...). Elle pleure, elle est boulversée par l'émotion, on a l'impression qu'elle ne va pas y arriver et, d'un coup, d'un seul elle arrête d'être émue. Mais d'un coup hein !!! Et là elle se lance dans un bla bla ennuyant en insistant bien sur le fait que c'est son 5ème César... Ca dure, ça dure... Je regarde Gérard Depardieu qui semble dire "vite, mais pourquoi j'ai remis ce prix-là moi, vite ça me saoule"... Allez hop on zappe !

23:07 Écrit par LaBavarde dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.