14/03/2010

Encore un ...

 

jean-ferrat

 

Jean Ferrat, c'est ton tour... après Bashung il y a un an... Jean Ferrat, on l'écoutait quand on était petits à la maison car mes parents l'adoraient, on chantait à tue-tête "la montagne" en ne comprenant pas tout (le formica ? le poulet aux hormones ?). On aurait dit que même enfant on avait le nez pour reconnaître que c'était un bel artiste et une belle chanson... C'est à lui que revient tout l'honneur. Un de plus qui s'en va... mais que va t-il nous rester ? Benjamin Biolay (je dis cela car il a gagné 2 prix aux victoires de la musique la semaine dernière, avec son sourcil sévère et son sourire à l'envers, hihi... non merci).

Allez, comme on dit trop souvent quand on n'a rien d'autre à dire : salut l'artiste : et ces belles paroles d'Aragon :

Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre
Que serais-je sans toi qu'un cœur au bois dormant
Que cette heure arrêtée au cadran de la montre
Que serais-je sans toi que ce balbutiement

J'ai tout appris de toi sur les choses humaines
Et j'ai vu désormais le monde à ta façon
J'ai tout appris de toi comme on boit aux fontaines
Comme on lit dans le ciel les étoiles lointaines
Comme au passant qui chante on reprend sa chanson
J'ai tout appris de toi jusqu'au sens du frisson...

10:18 Écrit par LaBavarde dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

ah oui! tu vois, j'ai suivi le mouvement part on com chez moi. oui, la montagne, je la vis au quotidien moi et quand il fait très beau comme aujourd'hui, j'ai la montagne dans la tête! ce n'était pas ma chanson préférée, il en a tant fait, mais je l'aimais beaucoup. regrets mais oui, petit à petit les grands s'en vont! les nouveaux sont moins exigeants c'est vrai avec leurs textes et musiques.
je te souhaite un beau dimanche, aussi ensoleillé que le mien et ce n'est pas peu dire!

Écrit par : mimi | 14/03/2010

Les commentaires sont fermés.